Une mine de culture

La Mine de sel « Wieliczka » fit autrefois la fierté des rois et fut une source de richesse pour le pays. Aujourd’hui, elle est une richesse culturelle nationale et les Polonais en sont très fiers, comme autrefois les rois polonais.

En 1976, la Mine de sel « Wieliczka » a été insérée dans le registre national des monuments historiques, et déjà en 1978 elle a été inscrite par l’UNESCO sur la première liste du Patrimoine Mondial.

Les artistes arrivaient dans la mine pour chercher de l’inspiration. Le séjour au fond de la mine les fascinait tant qu’il en résultait des sculptures, des peintures et des œuvres littéraires. Le maître Matejko lui-même s’émerveillait de la mine Wieliczka et de son histoire. Son ravissement était à l’origine de deux peintures à l’huile : l’une est dédiée à Sainte Cunégonde, l’autre présente le sauvetage de la mine lors d’un incendie.

Aussi les mineurs étaient dotés de talents artistiques grâce auxquels les chambres de sel pouvaient se transformer en une galerie spécifique de sculpture sacrée. Les générations de mineurs, sculpteurs autodidactes, contribuaient à la création du mobilier et à la décoration des chapelles souterraines. Grâce à eux la mine de Wieliczka est classée à l’échelle mondiale en tant que monument historique hors du commun. Chaque génération de mineurs a laissé sa trace sur les parois de sel.

L’intérieur de la mine est aussi un décor parfait pour les œuvres d’artistes professionnels. Ryszard Horowitz, Jerzy Skolimowski et beaucoup d’autres artistes y ont présenté leurs ouvrages.

On y entend souvent de la musique classique également. Les concerts du Nouvel An dans la chambre Varsovie ou les concerts dans le cadre du festival Misteria Paschalia dans la Chapelle Sainte-Cunégonde sont déjà une tradition. Lors du concert de Jan A. P. Kaczmarek, les sons retentissaient dans les chambres de sel et les couloirs. Beaucoup d’artistes bien connus s’y sont produits, notamment Irena Jarocka, Maryla Rodowicz, les groupes Perfect ou Golec Orkiestra.

Les représentations de l’un des orchestres de mineurs les plus anciens d’Europe sont une vraie attraction pour les visiteurs du Trajet touristique. Fondé en 1830, l’Orchestre Représentatif de Cuivres de la Mine de sel « Wieliczka » est bien célèbre non seulement dans le pays, mais aussi à l’étranger.

Les espaces vierge de la mine de Wieliczka inspirent aussi l’imagination de cinéastes. Les réalisateurs tels que Andrzej Żuławski, Juliusz Machulski et Lech Majewski y ont tourné leurs films.

La Mine de sel est un véritable salon de culture. Ont participé entre autres à des soirées de poésie et de musique : Marian Dziędziel, Krzysztof Globisz, Jan Nowicki, Anna Dymna. Dans les sous-sols de la mine, se sont produits les artistes des cabarets « Piwnica pod Baranami » et « Loch Camelot ».

Un moment de réflexion au son d’une musique sublime, un tête-à-tête avec l’art loin dans les entrailles de la terre, voilà ce que vous pouvez vivre dans la Mine de sel « Wieliczka ».

À bientôt dans la Mine de Culture !

 
Światowe dziedzictwo


facebook

Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

Ne plus afficher cette information