Des bribes de savoir

La Mine de sel « Wieliczka » dévoile ses souterrains ravissants aux visiteurs depuis des siècles. La longue collaboration avec les universités et les centres de recherche et la popularité croissante du tourisme actif ont permis d’élargir les propositions de visite de la Mine et de donner accès à des nouvelles excavations. Au printemps 2009, on a commencé à réaliser un projet de parcours pour les groupes spécialisés qui a pour objet de montrer différentes possibilités d’exploitation minière et de faire découvrir de façon attrayante la composition géologique du gisement de Wieliczka. Le nouveau parcours passe du niveau I au niveau III de la partie centrale et la partie est de la Mine, dans des excavations d’une longueur d’environ 3400m.

Cet itinéraire, qui permet de découvrir les aspects visuels, cognitifs et didactiques peut intéresser non seulement les spécialistes des sciences de la terre, mais aussi les amateurs de la nature inanimée et ceux pour lesquels la visite n’est qu’un passe-temps. L’Itinéraire permet de voir des formations de gisements de blocs qui remplissent le synclinal formé par deux écailles de gisements stratifiés – au centre et au côté sud.

Les formations qui apparaissent sont des gangues sous forme d’argilites marneuses et de roches salines, mais aussi de blocs de sel vert typiques (stratifiés) ou multi-cristallins. Les dégagements des gisements en couches permettent d’entrevoir presque tous le profil des sels – les sels métallisés (Metallsalz), les sels de puits et les sels verts stratifiés. Il est également intéressant d’observer les exemples des phénomènes de sédimentation et de tectonique saline, ainsi que de cristallisation secondaire de l’halite. Ce parcours est une véritable merveille du point de vue didactique.


Les sels des cristallisations secondaires

Kopalnia Soli "Wieliczka"Les sels de cristallisation secondaire témoignent de la richesse naturelle du parcours décrit et constituent un de ses plus grands attraits visuels. Plusieurs sites permettent de découvrir la beauté et la variété de ces phénomènes. A la suite des migrations des saumures dans le terrain massif un tapis de concrétions se dépose et crée une large gamme de formes de cristallisation de l’halite.

Dans de nombreuses excavations on voit un tapis de concrétions secondaires sous forme de stalactites salins et d’excroissances salines qui recouvrent les parois et les éléments de construction des galeries et des chambres. Les stalactites salines y prennent la forme de longs tuyaux, appelés par les mineurs « macarons salins ». Les concrétions portent le nom de « choux-fleurs salins ».

Les sels fibreux appelés couramment « cheveux de Cunégonde » constituent une forme particulièrement intéressante de cristallisation secondaire de l’halite. Ils se créent à la base de l’halite qui fait partie de l’atmosphère de la mine et apparaissent en suivant la direction de l’air humide contenant du chlorure de sodium. Ces sels se manifestent sur les roches poreuses, dans les endroits bien aérés.

On peut admirer les plus belles compositions dues à la cristallisation secondaire dans les puits de la mine. Leur étançonnement est souvent richement couvert de concrétions sous forme de stalactites salins et de dépôts de suintement. Les saumures qui coulent à l’extérieur de la stalactite fournissent du chlorure de sodium en cristallisant l’halite sur sa longueur (formation des « macarons salins »), mais lorsque le processus a lieu à l’intérieur et à l’extérieur de la stalactite, celui-ci gagne en longueur et en épaisseur.

 
Światowe dziedzictwo


facebook

Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

Ne plus afficher cette information