Les chapelles de Wieliczka

En y entrant, on se transporte dans un autre monde. Autels époustouflants, statues admirablement sculptées et détails divers donnent à leurs intérieurs le sérieux indispensable et, en même temps, la chaleur et l’ambiance bienveillante. Les chapelles dans les tréfonds de la Mine de sel « Wieliczka » sont des endroits où l’on peut s’arrêter pour une prière et se reposer. Prendre des distances vis-à-vis de soi-même et de ses propres affaires. Ce sont aussi les endroits qui éveilleront un vif intérêt chez les passionnés de l’art et de la tradition des mineurs de Wieliczka.

Le dur labeur sous terre, chargé de risques incessants et loin de la famille maintenaient chez les mineurs une grande foi. Ils construisaient des chapelles souterraines pour y faire leurs prières, gagner les forces et l’énergie nécessaires afin d’affronter les défis qui les attendaient dans la mine. Ils s’y rendaient sous la protection des saints patrons des souterrains. Les chapelles étaient aménagées sur les lieux du travail des mineurs, près des puits et, aussi, dans les endroits où eurent lieu des événements tragiques. Il est impossible d’établir le nombre exact des chapelles dans l’ancienne Mine de sel « Wieliczka ». Sur le Parcours de pèlerinage, on peut voir les plus importantes d’entre elles.


Hl. Kinga- Kapelle

Hl. Kinga- Kapelle

La Chapelle Sainte-Cunégonde est un vrai joyau dans la couronne de Wieliczka. La plus belle, la plus somptueuse, la chapelle monumentale retient les yeux rivés sur elle. Son extraordinaire décor est créé depuis plus de 100 ans. Elle est décorée de lustres minutieusement exécutés avec des cristaux de sel, de nombreuses sculptures et bas-reliefs époustouflants et interloquant par leurs détails. Inspirés par la Bible, ces sculptures sont un vrai hommage rendu par les mineurs-sculpteurs à la tradition vieille de plusieurs siècles et à la foi chrétienne. C’est ici que sont célébrées les messes de minuit à Noël, des messes chaque semaine, des cérémonies solennelles, des cérémonies de mariage et sont organisés des concerts.

La Chapelle Sainte-Croix

La Chapelle Sainte-Croix

La Chapelle Sainte-Croix a été fondée comme ex-voto après une inondation catastrophique provoquée par des eaux souterraines au milieu du XIXe siècle. Bien que la chambre elle-même date de cette époque, les statues des saints sont presque deux cents ans plus anciennes. Les objets sacrés accompagnaient les mineurs dans leur travail et « voyageaient » avec eux. En changeant d’endroit de travail, les mineurs emportaient le décor des chapelles.

La Chapelle Saint-Jean

La Chapelle Saint-Jean

La Chapelle Saint-Jean possède un bel et rare intérieur en bois. En effet, les instructions pour les Mines de Cracovie de 1743 interdirent l’usage des équipements en bois comme susceptibles d’être une source de feu. La statue du Christ Crucifié du XVIIIe siècle est l’objet le plus précieux de cette chapelle ; pour être sauvée de la destruction, elle y a été transférée de la chambre Lipowiec et, ensuite, restaurée et exposée. Dans cette chambre, après la visite, il est possible de participer à la messe et de prier pour un retour heureux chez soi.


La Chapelle Saint-Antoine

La Chapelle Saint-Antoine

La Chapelle Saint-Antoine est la plus ancienne de toutes les chapelles conservées. Elle a été aménagée au XVIIe siècle. Elle est illuminée par un beau lustre en cristaux de sel, suspendu sous la voûte. Sa lumière inonde les formidables sculptures en sel dont le temps a partiellement effacé les formes ; celles actuelles sont tributaires de l’air humide qui, pendant des siècles, a dissous le sel. Ainsi, elles ont gagné une dimension toute nouvelle et profonde. Le visiteur reconnaîtra sans difficulté quatre personnages bien caractéristiques se tenant dans le porche. Saint Paul tenant une épée, saint Pierre avec les clés, saint Dominique accompagné d’un chien et la quatrième statue représentant saint François.

Chapelle Saint-Jean Paul II

Chapelle Saint-Jean Paul II

En 2014, dans l’excavation restaurée Aleksandrowice II, au Musée des Salines de Cracovie „Wieliczka” a été ouverte, pour les pèlerins, la chapelle dédiée à saint Jean Paul II. Le décor essentiel de celle-ci est formé par trois sculptures – blocs en sel donnant l’impression de planer au-dessus de la surface du sol. La première forme la table d’autel, la seconde est un élément de la composition et, la troisième, dressée verticalement, se compose de pièces mobiles qui, après l’ouverture, forme une croix lumineuse. La chapelle dédiée au Pape polonais a été conçue de manière à faire le leitmotiv de ses paroles. Le programme prévoit qu’à la fin du pèlerinage une messe est célébrée dans cette chapelle.


Avec le traditionnel salut des mineurs : Que Dieu vous protège !




Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

Ne plus afficher cette information