Un peu d’histoire

30-06-2016 / Vie quotidienne de la mine

Il y a 20 ans cessait l’exploitation de la veine saline de Wieliczka. Le 30 juin 1996, la mine fermait ainsi définitivement le chapitre industriel de son histoire.

Les débuts de la Mine de Sel « Wieliczka » remontent au Moyen-Âge, mais l’histoire de la production de sel par évaporation dans la vallée de Wieliczka est nettement plus ancienne. Le sel de saumure existait déjà ici il y a six mille ans. Des traces d’une activité néolithique liée à l’obtention de sel par évaporation ont été découvertes à Barycz sur la rivière Malinówka. Les siècles passèrent. Au XIIIè siècle, on découvrit à Wieliczka du sel gemme, mais cette importante découverte ne signifia pas la fin de la production de sel par graduation, qui continua jusqu’en 1724. Elle dut cesser lorsque le bois de chauffage vint à manquer. Il fallut attendre ensuite plus de cent ans, jusqu’en 1913, pour que soit mise en place une saline ignigène, ce qui était pour l’époque une prouesse technique qui fut largement décrite dans la presse spécialisée.

La matière première de l’exploitation était la saumure provenant du sous-sol, qui était obtenue par lixiviation, c’est-à-dire dilution des dépôts de sel (exploitation du gisement par injection d’eau). Le sommet de cette production industrielle fut atteint dnas les années 1970. L’année 1979 fut une année record pendant laquelle la saline ignigène de Wieliczka produisit 60 320 tonnes de sel.

En 1978, la Mine de Sel « Wieliczka » fut inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Deux années plus tôt, elle avait été classée monument historique national. Depuis plus de dix ans, on n’en extrayait plus de sel gemme : les 54 dernières tonnes avaient quitté les sous-sols en 1964. Il devint peu à peu évident que « Wieliczka » était avant tout un site précieux, un héritage, un trésor culturel et naturel.

La Mine n’a aucune activité industrielle, mais on peut toujours acheter du sel local obtenu par évaporation. Particulièrement pur, il provient d’une usine écologique de récupération des eaux saumures souterraines. Cette saline moderne, entièrement informatisée, produit entre dix et vingt mille tonnes de sel par an, ainsi qu’une saumure totalement saturée utilisée pour les soutènements hydrauliques.

Światowe dziedzictwo


    facebook

    Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

    Ne plus afficher cette information