Anciens instruments de mesure de géodésie – exposition dans le bâtiment du Puits Regis


Théodolite à boussole, goniomètre, équerre à prismes – ce sont seulement certains noms de ces objets extraordinaires que les visiteurs peuvent voir gratuitement, depuis avril, à l’exposition intitulée « Anciens instruments de mesure de géodésie », dans le bâtiment du puits Regis de la Mine de sel « Wieliczka ».

Des mesures précises des excavations ont été, depuis des siècles, le fondement de la conduite de la mine. L’exposition intitulée « Anciens instruments de mesure de géodésie”, ouverte depuis avril dans le bâtiment du puits Regis, retrace l’histoire d’instruments de mesure utilisés dans les travaux en sous-sol. La donation de ces objets a été consentie à la mine par le Professeur Jan Pielok, expert en géodésie minière.

Dans les mines, les premiers instruments de mesure ont déjà été utilisés au XIIe siècle. Au Moyen-âge, on a eu recours à un instrument de mesure très simple – une corde minière, et les longueurs ou distances ont été exprimées en coudées et pieds. Au XVe siècle, les mesures dans la géodésie minière se faisaient au moyen d’une boussole minière avec aiguille magnétique, et, au XVIe siècle, a fait apparition le premier théodolite – instrument qui sert à mesurer et à déterminer des angles. Les instruments de mesure exposés viennent des XIXe et XXe siècles et ont une histoire très intéressante. Cette exposition a pu voir le jour grâce à une extraordinaire passion et la persévérance du Professeur Jan Pielok, enseignant et chercheur émérite à l’Académie des Mines et de Métallurgie et à l’implication de la Mine de sel « Wieliczka ». Le Professeur a consacré beaucoup de temps pour réunir ces instruments très rares – Presque 35 ans m’ont été nécessaires pour réunir cette collection ; j’ai trouvé ces objets aux marchés aux puces, vide-greniers et brocantes où je chine régulièrement – ainsi, le Professeur nous a dévoilé le secret de l’origine de la collection.

Les instruments réunis à l’exposition présentent différentes méthodes de mesure, appliquées dans les mines depuis la fin du XIXe siècle. Le goniomètre, qui sert à mesurer des angles est le plus ancien instrument de cette collection ; il date des années 70 du XIXe siècle. Parmi d’autres instruments très intéressants mentionnons les niveaux optiques – qui sont utilisés pour faire des nivellements, l’équerre d’arpenteur à prismes – instrument qui permet de déterminer les angles droits et le planimètre polaire - outil qui permet la mesure mécanique directe des surfaces sur les plans et carte géographiques.

L’exposition présente aussi des instruments qui sont utilisés non seulement dans la géodésie. Parmi eux se trouve une calculatrice mécanique „Triumphator” – machine à calculer très populaire dans les usines encore vers la moitié du XXe siècle, appelée couramment « le tourniquet », parce que – pour effectuer une opération – il a fallu tourner dûment la manivelle dont elle est dotée.


Światowe dziedzictwo


    facebook

    Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

    Ne plus afficher cette information