Steve Berry à la mine de Wieliczka

03-01-2018 / Visite

Kopalnia Soli "Wieliczka"

 
Les intrigues de ses livres se sont déjà déroulées, entre autres, à Paris, Venise, Florence, St-Petersbourg. Qui sait, peut-être dans son prochain livre les héros descendront-ils sous la terre ? Steve Berry, l’un des écrivains américains les plus lus, a visité la mine de Wieliczka.

Steve Berry a débuté avec le roman Le Musée Perdu, qui est aussitôt devenu un best-seller. Ses ouvrages suivants continuent ce magnifique parcours. Ils ont paru sur les marchés de l’édition de 51 pays et ont été traduits en 40 langues. Leur tirage total a déjà dépassé les 15 millions d’exemplaires. Dans ces livres, une action très rapide se mêle à d’immenses connaissances historiques, ce qui explique le fait que c’est justement l’histoire des souterrains de Wieliczka qui l’ait le plus intéressé pendant sa visite.

L’auteur a interrogé le guide avec intérêt sur les plus petits détails de l’histoire du monde salin et a noté faits, dates et noms.

L’écrivain collectionne en privé les statuettes représentant des tortues. Rien d’étonnant donc à ce qu’une tortue de sel sculptée par les mineurs de Wieliczka ait attiré son attention sous terre : il l’a reçue en cadeau et l’a emportée chez lui en souvenir. Le visiteur a inscrit son nom dans le Livre d’Or.

Światowe dziedzictwo


    facebook

    Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

    Ne plus afficher cette information