Anniversaire de l’inscription sur la Liste de l’UNESCO

09-09-2016 / Vie quotidienne de la mine

Il y a 38 ans fut décidé, lors d’une session de l’UNESCO, quels sites seraient inscrits sur la première Liste du Patrimoine Mondial. On en choisit 12, uniques et sans prix. L’un d’entre eux était la Mine de Sel « Wieliczka ».

Il était dit sur elle : le seul site minier au monde dont l’activité n’a pas cessé depuis le Moyen-Âge jusqu’aujourd’hui. Ses excavations originales (galeries, rampes, chambres d’exploitation, lacs, puits, petits puits) […] illustrent toutes les étapes du développement des techniques minières aux différentes époques historiques.


En 2013, l’inscription concernant la mine de Wieliczka a été élargie au Château des Salines de Wieliczka et à la mine de Bochnia. Aujourd’hui se trouvent sur la Liste de l’UNESCO plus de 1050 sites. Ils constituent la « plus haute valeur générale », sont un bien universel, un témoignage de la tradition, un trésor culturel et naturel. Authentiques, complets, exceptionnels, ils font partie de l’héritage de l’humanité entière.


Les civilisations, les cultures, les peuples sont différents les uns des autres, mais nous sommes tous habitants de la même planète, citoyens du même monde. Dans un certain sens, cette « unité dans la diversité » est justement représentée par la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Światowe dziedzictwo


    facebook

    Le site Internet de la Mine de Sel « Wieliczka » utilise des fichiers cookies, qui vous permettent d’y naviguer et qui facilitent la visite du Site. En navigant sur le site vous donnez votre consentement à l’utilisation de fichiers cookies. Vous trouverez des informations détaillées sous l’onglet Mentions légales.

    Ne plus afficher cette information